S'inscrire S'identifier
S'inscrire S'identifier

A 2 jours de la grande finale de l’Euro 2016, retour sur la stratégie de développement durable autour de l’évènement.

Un an après la COP21, force est de constater que les acteurs publics et privés prennent de plus en plus conscience de leur impact sur l’environnement et mettent en place des dispositifs en faveur du respect de l’environnement et de la lutte contre le dérèglement climatique.

Dès la préparation de l’évènement, l’UEFA s’est engagée dès le dossier de candidature à la mise en place d’un programme « RSE », sur la Responsabilité sociétale de l’entreprise autour du Championnat d’Europe des Nations. Elle a pour objectifs de limiter l’impact environnemental de l’événement, et d’offrir un héritage positif au territoire national (projet Sustainable et Football social responsability). Sa stratégie se concentre sur 8 domaines : 4 priorités sociales (respect de l’accès pour tous, de la diversité, de la culture des supporters et de la santé), et 4 priorités environnementales (transport public et mobilité, gestion des déchets, optimisation des énergies et de l’eau, et approvisionnement en produits et services responsables).

EURO 2016 STRATEGIE DD

L’UEFA évaluera l’impact de sa démarche RSE (bilan carbone® de l’événement et élaboration d’un Global Reporting Initiative. Par ailleurs, pour favoriser l’émergence de programmes DD ambitieux au sein des villes hôtes, l’UEFA a mis en place sur le territoire national plusieurs actions communes.

- compensation carbone des déplacements en avion des officiels et collaborateurs, avec pour objectif de financer une ferme éolienne en Nouvelle-Calédonie ;

 - lancement d’un éco-calculateur UEFA EURO 2016 pour inciter les spectateurs à choisir le moyen de transport le plus responsable et, par la même occasion, à co-contribuer au projet de compensation carbone ;

 - lancement du « Trophée du Respect de l’Environnement », impliquant les stades, les villes-hôtes et les équipes d’EURO 2016 SAS, pour promouvoir les bonnes pratiques en matière de développement durable ;

- diffusion d’un guide des gestes responsables, destiné aux employés de l’UEFA, d’EURO 2016 SAS et au grand public

- dans le cadre du programme des Volontaires pour l’UEFA EURO 2016 lancé par la Fédération Française de Football, appel à 250 Volontaires développement durable répartis en trois équipes : « Respect de l’accessibilité », « Respect de votre santé », « Respect de l’environnement ».


Pour Jacques Lambert, président du comité d’organisation de l’Euro 2016, « une politique cohérente et lisible de responsabilité sociale et environnementale est une composante à part entière de l’organisation des grands évènements sportifs. Ce n’est pas une simple obligation morale mais une obligation opérationnelle. C’est une part réelle de la responsabilité de l’organisateur au même titre que la sécurité, le marketing ou la vente de la billetterie.

FAN ZONE DE LA TOUR EIFFEL